lundi 16 novembre 2015

Allez, les charlots


Je recommande vraiment la lecture de l'article "L'Etat islamique, cancer du capitalisme moderne" de Nafeez Ahmed, du 27 mars 2015, très éclairant sur ce phénomène, symptôme d'un système fondé sur l'or noir.

Tant que l'on n'enverra pas ce système au cimetière, on continuera malheureusement à pleurer nos morts. Or, ce pouvoir nous l'avons tout un chacun en nous réorganisant localement et en arrêtant de consommer tout ce qui continue d'entretenir ce système basé sur une manne énergétique (épuisable, qui plus est).

La tristesse est infinie. Le recueil nécessaire. Mais je refuse de voir l'histoire se répéter indéfiniment ni de continuer à vivre dans la peur et dans la plainte "du monde que l'on laisse à nos enfants". Nous sommes responsables. Prier ne sert à rien si la prière ne se transforme pas en action. Inutile également de compter sur les puissants de ce système, ceux qui tiennent les rênes. 

Pour réinventer le système, changer de paradigme, plein de gens montrent que des solutions existent déjà et qu'on peut, chacun à son niveau, dès maintenant, les mettre en oeuvre en se connectant localement. Je suis à l'affût de ces solutions qui redonnent espoir et qui se confrontent aux causes des causes. Je vais continuer à en rassembler certaines .

On peut continuer longtemps à se faire la guerre, on peut continuer longtemps à s'affronter sur nos "valeurs". Cela servira juste à prouver que l'humanité n'était qu'une gesticulation médiocre. Qui plus est, malfaisante ? Non, bien sûr que non. Arrêtons de chercher uniquement à masquer les symptômes et occupons-nous du terrain. 

On a fait de nous des dépendants ? Alors il faut commencer à s'autonomiser. Reprendre les choses à la base. Mettre fin au règne de l'argent. Il ne se mange pas, il exclut, il rend dépendant. Ré-apprendre à faire les choses, plutôt qu'à les acheter en les faisant fabriquer par des esclaves. A servir plutôt qu'asservir et qu'être servile. A utiliser notre puissance créatrice. A plusieurs, on peut arriver à faire tout ça.

Il est plus que temps de mettre fin à cette logique de mort qui nous domine depuis des temps immémoriaux, et surtout depuis l'industrialisation et les guerres mondiales. Cela ne s'est pas arrêté en 45. Ce n'est qu'une continuité et une superposition de guerres. Il y a eu la guerre froide, les guerres de décolonisation, la guerre de l'agro-industrie qui poursuit toujours son oeuvre de mort... et aujourd'hui la guerre de la terreur et la guerre contre le terrorisme. Les affrontements Est/Ouest, Nord/Sud, inter-ethniques... C'est à nous d'arrêter ça. Arrêter le mensonge. Admettre que l'on se trompe, que l'on s'est totalement fourvoyé dans cette course au soit-disant "progrès". Sortir du mythe qui conduit à notre perte. Et créer les conditions favorables à la survenue d'un système qui fasse enfin place à la logique de vie

L'humilité ouvre le chemin à un système dans lequel l'humain se re-connecte à la nature et comprend qu'il n'est pas le roi sur terre mais qu'il ne fait qu'un avec la nature puisque celle-ci n'est pas distincte de lui. Un système qui permette à la dimension sociale de l'homme de s'exprimer de la plus belle manière pour éprouver en commun le sens des mots amour, partage, joie, et bien d'autres, que nous avons en chacun de nous.


Allez, les charlots




(malgré la traduction approximative,
c'est le fond du discours qui m'intéresse,
pas la relation guide - peuple, ni l'acclamation de foule,
et encore moins le sur-ajout musical)

6 commentaires:

  1. je te suis a 100% ma belle!! créons inventons et puisons dans nos coeurs les belles richesses que nous portons!! pour vivre dans un monde ou l'homme reste libre! revenons à l'essentiel en toute simplicité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bisous ma lolo ! On essaie de se voir bientôt pour parler de tout ça !

      Supprimer
  2. Je viens de découvrir ce petit film "The Lie We Live" de Spencer Cathcart : http://youtu.be/ipe6CMvW0Dg
    Le changement de paradigme dans les consciences fait son chemin un peu partout...

    RépondreSupprimer
  3. Que tu as bien écrit ces mots belle Camille! Tellement d'accord avec toi! Je t'embrasse toi et ta jolie famille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fifane, je vous embrasse tous les 4 !

      Supprimer